Qu'en est-t-il du débat sur la vaccination

  • Un Oeil Sur Villemur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
E
Bonjour à vous,
Avec un certain recul et suite au pugilat médiatique autour des propos du Pr Didier Raoult, m'est venue en tête cette petite chanson que vous devez sans doute connaître.
https://youtu.be/lQRgym8IDGM
Et oui les braves gens n'aiment pas que l'on suive une autre route qu'eux, ou pour coller à la réalité actuelle, une autre pensée que la leur.
C'est valable pour les pro vaccins que les anti vaccins ... Tous ceux qui n'acceptent pas simplement que chacun à le droit à choisir.
Mais bon j'en reste là car moi aussi je sens la corde arriver ...
Répondre
E
Bonjour,
Je trouve dans ces temps troublés, qu'en effet il y a un manque de prise de temps pour la discussion, l'échange, le débat, enfin tout simplement ce qui constitue notre démocratie.
Sous prétexte d'état d'urgence sanitaire, on méprise cet aspect essentiel, essentiel pour avancer dans un sens accepté et acceptable pour tous.
Essentiel pour la pédagogie.
Aujourd'hui vous êtes classés en antivac complotiste juste parce que vous vous posez des questions sur les risques d'un produit jamais utilisé du moins à grande échelle et avec des années de recul.
Pourtant c'est légitime de se poser ces questions, sans forcément remettre en cause toutes les avancées en santé.
Mais juste une question, n'est ce pas le propre d'un scientifique de remettre en cause beaucoup de choses, comme les croyances en une Terre plate, à des évènements dis mystérieux ... Même en Dieu ?
Donc la non remettre en cause ces vaccins n'a rien de scientifique ?
Donc Mr Velot qui remet en cause l'usage systématique de ces vaccins, considérant ne pas avoir assez de recul n'est plus un scientifique.
Par contre on a un Président et un premier ministre qui eux sont des scientifiques de première sans aucun doute.
Ok ironiser ne sert pas à grand chose, mais quand même c'est qui qui a commencé ?
Pour en revenir à notre sujet, aujourd'hui tout le monde se pense scientifique pour dire oui ou non à ce vaccin, après tout pourquoi pas, mais quoiqu'il en soit il faut rester modeste, car si nous savions vraiment tout sur l'ADN et l'ARN ne croyez vous pas que nous serions capable de presque tout soigner ?
De nombreux scandales sanitaires ont entaché ces dernières décennies, surtout quand les politiques s'en sont approprié la gestion (sang contaminé) ... Souhaitons qu'il n'y en ait pas un nouveau a déplorer dans ces prochaines années.
En attendant ne serai t'il pas temps d'arrêter de se juger les uns les autres, ce qui veulent se vacciner et ceux qui ne le souhaitent pas, pour enfin essayer de dialoguer, débattre... Et non se battre.
Merci
Répondre
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog