La mémoire c’est comme l’écho…

  • Un Oeil Sur Villemur

La mémoire c’est comme l’écho…

 

qui continue à répercuter après que le son s’est éteint.

 Samuel Butler.

Comme l’affirmait Fernand Raynaud dans un de ses sketches, le fût du canon met un certain temps pour refroidir…

L’écho, lui, met un temps certain pour revenir…

Nous évoquons évidemment la parution de la publication municipale villemurienne dont le dernier exemplaire est arrivé dans nos boites à lettres en août 2019.

Les élus de la minorité s’en sont émus lors de conseils municipaux. Ils semblent estimer que c’est un barrage à leur légitime droit à l’expression.

Si c’est le cas c’est aussi dommageable que si nous occultions les impératifs liés, juste après les municipales, à la crise de la covid.

Sans aucun esprit polémiste, reconnaissons tout de même que deux ans sans parution c’est un peu long…

Ce d’autant que bien des informations concernant notre quotidien comme notre futur méritent des éclairages accessibles à tous.

Il y a la parution du Villemur info tous les trimestres, le site mairie qui permet de consulter les PV des conseils et le facebook…

Des jamais satisfaits que ces gens là !

Peut-être, peut-être pas !

Septembre, mois de rentrée,  amènera peut être, peut être pas,  le document en question dans nos courriers car tout le monde ne passe pas sa vie sur le net heureusement et en ces temps maussade,  un peu de lecture le soir au coin du feu…

Tous les habitants prendraient ainsi connaissance des évolutions des tarifs municipaux, du pourquoi les augmentations de la taxe foncière, des raisons conduisant à la cessation de fin de la collecte « gratuite »des déchets verts, de la légère baisse de la TEOM( Taxe d’enlèvement des ordures ménagères) de ce qui nous attend en la matière, d’un espoir de voir s’agrandir ou être modifiée la déchetterie…

Il pourrait y avoir la présentation du futur collège, du futur groupe scolaire, des projets sur le site Brusson…

Y seraient explicitées les raisons qui poussent à vendre des bâtiments municipaux avec les objectifs rattachés à ces ventes ou démolitions…

Nous pourrions tous, bien que la compétence « économique » soit du domaine de l’intercommunalité, savoir si des entreprises s’installent sur la zone de Pechnauquié avec de possibles créations d’emplois…

Plutôt que de laisser aller les rumeurs,  la parution pourrait expliquer les objectifs liés à la location du bâtiment dit «  La Renaissance ».

Renaissance d’anciennes méthodes ou réelle redynamisation afin de rentabiliser ce bâtiment dont l’ardoise laissée a été assumée par la collectivité?

Tout le travail effectué par nos élus pour obtenir à travers différentes structures et collectivités,  d’importantes subventions  mériterait tout autant d’être porté à connaissance…

En observateurs impartiaux et consciencieux nous nous devons de le reconnaitre.

La liste des éléments qui méritent une information claire n’est pas exhaustive….

Et, qui sait, peut être aurons nous une réponse concrète à nos questionnements sur le problème mineur mais réellement piquant  de la démoustication.

En effet, nous avons lu que la ville de Bessières tentait de limiter les nuisances et avons posé la question lors du dernier conseil.

Monsieur le maire nous a répondu qu’une concertation intercommunale était en cours afin d’envisager l’acquisition, en achat groupé,  de ces appareils à phéromones dont on ne cesse de vanter l’efficacité.

Ces appareils pourraient être ensuite achetés auprès de l’intercommunalité, comme les composteurs, à un prix plus modéré que celui du commerce qui les rend inaccessibles à bon nombre..

Nous avons oublié de demander le délai nécessaire à la,  peut-être concrétisation, de ce projet, 2021, c’est foutu, 2022, 2023…

Il reste bien sûr une autre solution, c’est de nous débrouiller par nous même comme pour les branches arrachées, les arbres abattus, tous les dégâts liés à la dernière tempête.

C’est tout de même pénible ces gens qui attendent toujours tout d’une municipalité…

Ah la critique, on a bien raison de dire qu’elle est facile…

En fait tout est compliqué et sujet à critique, y compris la moindre interrogation, la plus mineure des suggestions, le besoin de savoir…

Un exercice périlleux la démocratie.

Et pourtant il faut se battre pour la faire vivre et à tous les niveaux de notre société et sur bien des sujets…

Peut-être est-il plus que jamais nécessaire aussi  de rappeler qu’un mandat électif n’est pas synonyme de privatisation du pouvoir.

Il est indispensable de relativiser toute victoire et il faut toujours garder en mémoire les taux d’abstention. Ils  sont plus qu’un signe de désintéressement,  une marque de découragement .

La comparaison peut paraitre osée mais une première mandature c’est un peu comme un premier tube. Tout est au mieux, la partition est plutôt bien écrite, les musiciens jouent juste, la voix est bien placée et le chanteur ou la chanteuse arrive à exprimer sans trop de couacs une véritable émotion. Et puis comme le succès est grisant, qu’il est difficile de faire mieux que la première fois, le deuxième disque ne fait pas l’unanimité, est ce la faute de l’interprète, les musiciens ont-ils changé, jouent-ils faux, trop de fausse notes, qui sait ?

Marie- Gabrielle Gimenez

 

Pour info : publié le 25 juillet 2021 : appel d’offre lancé par le Conseil Départemental de la Haute-Garonne

 

Reconstruction d'un collège 500 + SEGPA à Villemur-sur-Tarn - Maîtrise d'oeuvre

  •  

Reconstruction du collège Albert Camus de Villemur-sur-Tarn sur un nouveau site : capacité théorique de 500 élèves + section d'enseignement général et professionnel adapté soit 664 élèves maximum. Construction comprenant le collège proprement dit (y compris cuisine centrale pour 1500 repas, desservant 2 groupes scolaires en plus du collège) + 4 logements + plateau sportif + parvis, parking bus et parking VL.Surface de plancher : 7650m².Démarche environnementale : objectif E4C1.Enveloppe prévisionnelle des travaux : 13 000 000 euros HT. Le titulaire se verra confier une mission de base de maîtrise d'oeuvre avec VISA au sens de l'article R2431-4 du CCTP. Cette mission sera complétée par les éléments suivants : - Devis quantitatifs détaillés (DQD);- Mission de coordination des Systèmes de Sécurité Incendie (SSI);- Environnement (STD, E+C-);- Synthèse BIM et Maquette de gestion ; - Exploitation.Les autres éléments de mission pourront faire l'objet d'une négociation ultérieure.

https://www.nouma.fr/appel-offre/occitanie/haute-garonne/toulouse/1652834

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog