Quand le débat est disqualifié…

  • Un Oeil Sur Villemur

On se tait, on est complice, on s’exprime pour, on cautionne, on s’exprime contre, on dénigre, on questionne, on est suspicieux…

Tout est blanc ou noir, pas de nuance…

Il faut bannir tout sens critique, toute curiosité.

Interroger sur le fond, sur les valeurs, sur les conditions, le présent, le futur, la déontologie, le pourquoi, le comment, tout est bon pour être transformé en histoire de personnes. Les susceptibilités outragées en arrivent parfois jusqu’à éviter les remises en question…

Alors que faire ?

Et après on vient se plaindre que les gens en général ne s’intéressent à rien, on se demande pourquoi l’abstention devient le premier parti du pays et ce à tous les niveaux, de la collectivité de proximité à la présidentielle.

Si tous ensemble nous réfléchissions…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog