Conseil municipal du mercredi 29juin 2022. Le devenir de Brusson…

  • Un Oeil Sur Villemur

Conseil municipal du mercredi 29juin 2022. Le devenir de Brusson…

Vous êtes certainement déjà informés sur le sujet à travers la presse dite locale.

Quelques précisions :

En préambule à la présentation des deux projets qui se devaient de répondre à un cahier des charges Monsieur le maire a souhaité dresser un état de la situation.

Il a rappelé les investissements déjà effectués, l’œuvre destructrice du temps aggravée par l’incendie…

Il a évoqué l’énergie développée pour préserver ce site,  lieu symbolique pour les villemuriens et objet de légitimes passions.

Avec les contraintes du PPRi , les obligations édictées par les bâtiments de France, il n’est pas aisé de trouver des investisseurs et il faut se rendre à l’évidence ce n’est pas la municipalité qui a les moyens d’œuvrer.

De nombreux incidents, des dégradations et incivilités sont toujours à déplorer et la mairie est en responsabilité.

Monsieur Dumoulin acte et remercie pour la « médiatisation à pas forcés »qui a constitué une aide précieuse pour la recherche de solutions.

Remerciements adressés à la Dépêche du midi, à TF1 pour la visite filmée des lieux.

Remerciements aussi à Monsieur le Préfet pour son écoute attentive et bienveillante et à Monsieur le Député pour l’aide financière obtenue.

Monsieur le Maire dit avoir échangé avec Monsieur Santoul sur l’urgence à protéger le site restant. Si des parties viennent à s’écrouler au-delà du danger pour les personnes qui est réel, il y aura une aggravation aussi au niveau des finances communales.

Les deux sociétés qui ont présenté leurs projets sont dites financièrement crédibles.

Le public était nombreux. Enfin tout est relatif, une trentaine de personnes.

L’information sur ce conseil consacré à Brusson avait été diffusée sur plusieurs supports.

Pour l’opposition des réunions publiques auraient été souhaitables.

Juste pour précision, nous avons le souvenir de réunions entre Monsieur Rebeix, alors adjoint à l’urbanisme avec  quelques membres d’associations et quelques habitants qui se sentaient concernés par le devenir de Brusson.

La volonté d’échanger avec la population pointait son nez. A noter que les deux sociétés ont affirmé vouloir co-construire avec toutes les personnes porteuses d’idées, d’envies…

Alors bien sûr, rien n’est jamais parfait, par exemple le public dont nous étions, n’avait pas compris que la salle Eiffel était aussi concernée par le projet

Des élus ont mis en avant qu’il était toujours possible de tergiverser et qu’en attendant le temps passait et que les porteurs de projets qui ne sont tout de même pas légion pouvaient en faire autant…

Difficile pour nous de commenter les deux projets.

En toute honnêteté nous reconnaitrons que le projet présenté par KALILOG pour Kaufman nous a paru celui d’investisseurs purs et durs visant à la rentabilité même si quelques « minauderies » laissaient croire au respect de l’image et du symbole des lieux.

Nous avons peu apprécié la gourmandise qui lorgnait vers la nouvelle halle, bâtiment public. De même, alors qu’il est évident qu’à Villemur le manque de places de stationnement est prégnant, il y avait des lacunes sur le sujet.

Nous nous demandons aussi plus ou moins judicieusement peut-être,  si le nombre de logements entre appartements et hôtellerie répondait bien aux contraintes PPRi.

Le projet du groupe ESSOR présente quatre axes majeurs. Revaloriser le tourisme local, que la nouvelle économie soit moteur pour la ville, le service aux habitants et le travail favorisant la proximité constituent le troisième axe alors que le dernier, restaurer la nature,  qui colle avec les aspirations actuelles nous a laissé entre questions sur la méthode et espoirs de le voir se réaliser. Nous avons depuis creusé la question et vous trouverez quelques liens pour mieux cerner le sujet et l’expérience du groupe.

En conclusion, qui vivra verra mais sincèrement nous ne pouvons que souhaiter que ce projet se réalise dans toute sa dimension.

Nous avons le droit d’avoir des craintes comme d’autres mais on ne peut sous ce prétexte refuser d’avancer.

Maintenant que le choix est fait, il reste à l’expliquer le mieux possible avec des arguments à l’ensemble de ceux qui se veulent concernés.

Voir Villemur devenir une vitrine régionale et au-delà en  répondant aux contraintes et aux besoins de demain en matière énergétiques, de proximité,  dans le respect de l’environnement, en favorisant l’artisanat, le lien social, la culture, peut-être  plus encore, pourquoi serait-ce un rêve, seulement un rêve ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog