C’est un jardin extraordinaire.

salon

Bêe bêe, meuh meuh, cot cot, coin coin …

Quelle joie pour nos politiques de tous bords de jouer à la ferme « célébrité ».

Du munster pour remplacer la tête de veau, le cul de la vache a changé de couleur, la dégustation se poursuit sous couvert de promesses, de considérations.

Que restera-t-il de ces amours une fois de retour dans le pré où le bonheur est absent au regard du nombre de suicides dans le monde agricole.

Toujours plus de technique, plus de productivisme, d’informatisation pour de gros céréaliers, de gros producteurs porcins devenus gestionnaires, récupérateurs de subventions de Bruxelles et éventuellement spéculateurs.

L’élection d’un des leurs concrétisera bien des attentes.

Les terres agricoles diminuent d’environ 66 000 ha chaque année, leur prix grimpe.

Il faut du courage pour s’installer ou pour persévérer quand on est petit, fragilisés qu’on est au moindre investissement face aux banques gourmandes.

Les critiques, les prises de conscience sur des modes de culture devenus pernicieux ne sont que foutaises.

On souhaite faire croire qu’on encourage l’alternative bio mais l’écologie c’est la durabilité, il faut du temps pour que la terre se régénère et où sont les soutiens ?

La croissance verte se concentre en fait sur celle d’un billet de la même couleur.

Bien peu, producteurs comme consommateurs ont les moyens d’opter pour cette agriculture raisonnée.

Qu’espérer à la suite de ce salon de l’agriculture ?

Du courage, des initiatives locales, des regroupements de producteurs, la mutualisation des moyens entre paysans mais aussi entre consommateurs et paysans, réduire les intermédiaires.  La poursuite d’une prise de conscience est nécessaire mais périlleuse car elle ne nourrit pas toujours son homme dans l’immédiat …

Reste à savoir s’il faut faire l’âne pour de l’oseille. Hi han, hi han …

 

Marie Gabrielle GIMENEZ

A lire :

Le livre noir de l'agriculture de Isabelle Sapporta

Les fruits de ma colère de Pierre Priolet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog